Que cachent les prix de la chirurgie esthétique en Tunisie ?

Avr 05, 2017
chir_ventre-ref

L’essor de la chirurgie esthétique dans le monde est indéniable. Au vu du nombre de personnes qui chaque jour voyagent vers la Tunisie, la Turquie, la Hongrie, la Pologne, l’Espagne, etc, pour bénéficier d’une chirurgie esthétique, on dirait que le domaine de la plastique se porte plutôt bien.

La plupart de ces patients sont le plus souvent attirés par les tarifs extrêmement alléchants qui leurs sont proposés par des tours opérateurs. Ceux-ci leur proposent en effet, une « chirurgie esthétique tout compris », un véritable cadeau du ciel qu’il faut saisir. Mais n’y a-t-il pas anguille sous roche ?

atouts prix chirurgie esthétique

Une chirurgie au rabais ?

Les tarifs proposés dans le cadre du tourisme esthétique en Tunisie sont si attractifs que personne n’oserait normalement y renoncer. Un regard jeté sur la grille tarifaire présente la même intervention 5 fois moins chère en Tunisie qu’en France par exemple, 3 fois moins entre ce même pays et la Turquie. Une chose qui n’est pas sans susciter parfois sur la toile des réactions et des interrogations sur les compétences professionnelles de ces chirurgiens.

La gratification

Pour certains, les tarifs proposés sous forme de slogan renfermant pour le client des nombreux avantages tels que des soins dentaires gratuits, le spa gratuit, des séances gratuites de thalassothérapie, etc. sont autant d’appâts pour une chirurgie qui peut s’avérer en somme dangereuse.

Ces critiques ne s’expliquent pas comment, il est possible par exemple de proposer à un patient une intervention qui lui permette d’éliminer la surcharge graisseuse et l’excès de peau sous le nombril et de lui garantir en même temps son accueil à l’aéroport,  son séjour à l’hôtel dans le pays où il se fera opérer, etc, sans que cela ne cache quelque part une incompétence quelque part.

Des chirurgiens pourtant qualifiés

Et pourtant, lorsque l’on se penche de près sur les CVs de ces chirurgiens dont on prend le soin d’inscrire en noir et blanc sur de nombreux sites Internet créés à des fins de promotion de chirurgie esthétique, l’on se rend compte que ceux-ci la plupart du temps ont été formés comme certains de leurs paires européens, dans les mêmes écoles, bénéficient de la même expérience professionnelle (en terme d’années), et que nombreux aussi sont ceux d’entre ces chirurgiens tunisiens qui ont commencé leurs parcours en Europe avant de retourner dans leurs pays d’origine où ils ont bénéficié de la privatisation du domaine de la santé et des facilités administratives pour s’y installer tout simplement.