Quand et pourquoi faut-il pratiquer une IRM abdominale ?

Mar 24, 2017
chir_ventre-ref

L’IRM abdominale est un diagnostic clinique qui permet la visualisation des principaux organes de la région abdominale, notamment les tissus mous afin d’en dépister les éventuelles abdominales. Cet examen est effectué à l’aide d’un appareil d’imagerie par résonance magnétique qui à travers le champ magnétique qu’il produit, fournit de manière détaillée l’anatomie du ventre. Il s’agit donc d’un examen par rayons X de l’ensemble de l’anatomie abdominale. Cet examen n’est pas nécessaire dans le cadre d’une intervention d’abdominoplastie visant à avoir un joli ventre tant rêvé.

Les indications d’une IRM abdominale

L’IRM est généralement pratiquée afin de diagnostiquer les pathologies des organes tels que le foie, la rate, le pancréas, les reins, etc. Le médecin peut donc recommander une IRM pour diagnostiquer un cancer digestif ou les cancers des différents organes de l’abdomen, les maladies du foie, les maladies vasculaires, les maladies inflammatoires intestinales, les affections du pancréas.

irm abdominale

L’IRM abdominale va ainsi permettre d’évaluer l’état des vaisseaux sanguins ou le flux sanguin, les causes des douleurs abdominales, les problèmes rénaux ou hépatiques, les tumeurs et leur taille et aussi les ganglions lymphatiques. C’est un examen qui fournit des résultats avec une très grande précision et surtout sans aucune irradiation.

Comment se déroule une IRM de l’abdomen ?

Lors d’une IRM de l’abdomen, l’on couche le patient sur une table qui coulisse sur un tunnel de 2 mètres de long. Cet examen qui est pratiqué sans anesthésie dure au plus 30 min. Le patient a pour principale recommandation de ne pas bouger et surtout de respirer avec calme malgré les bruits de l’appareil.

Pour obtenir des résultats plus précis de cet examen abdominal, l’on injecte un produit de contraste pour déceler les différentes lésions. Le cas échéant, dans une veine on place un cathéter et on y injecte le produit. Le patient peut alors éprouver une douleur légère. En cas d’injection d’un produit de contraste, le patient doit absolument rester à jeun durant les heures qui précèdent l’examen.

Quels sont les résultats d’une IRM ?

Les résultats probants d’une IRM abdominale sont : un abcès, l’hypertrophie ou l’atrophie d’un organe, le signe particulier d’une infection, une tumeur bénigne ou cancéreuse, les cas d’hémorragie interne, les cas d’anévrisme de l’aorte abdominale, le blocage d’un vaisseau sanguin ou son rétrécissement, le blocage des voies biliaires, une obstruction veineuse ou artérielle de l’un des organes de l’abdomen.